Selon une étude réalisée par un comparatif d’assurances automobiles, les conducteurs résidant dans les départements du pourtour méditerranéen et de l’Île-de-France ne sont pas logés à la même enseigne que ceux des territoires ruraux en matière d’assurance automobile.

Deux profils types

L’étude prouve que les écarts en terme de prix d’assurance auto peuvent être très importants selon les localisations des souscripteurs : par exemple, un même assuré paiera 443 euros à Niort et 827 euros à Marseille. Un fait qui s’explique par un plus grand nombre de voitures et d’accidents dans certaines zones : le prix de l’assurance auto se retrouve ainsi parfois quasiment doublé. Le coût du contrat est même plus élevé de 86 % dans le département le plus cher, les Bouches-du-Rhône, que dans le moins cher, les Deux-Sèvres.

L’enquête a été réalisée en comparant plusieurs assurances en se basant sur deux profils types d’assurés : le premier est un étudiant de 21 ans propriétaire d’une Peugeot 208 âgée de trois ans assurée tous risques avec un bonus de 10 %, l’autre est celui d’une Peugeot 3008 neuve assurée tous risques par deux personnes mariées de 36 ans avec deux enfants et bénéficiant d’un bonus de 50 %. Dans les deux cas, les primes les plus élevées sont celles payées par les conducteurs de la région parisienne et des départements maritimes du sud-est.

Pour le couple marié, le tarif moyen est de 527 €, contre 1 307 € pour l’étudiant. Pour les jeunes conducteurs, c’est dans le sud-est, en Corse et en Île-de-France que les cotisations sont les plus élevées, tandis que l’Aveyron, la Creuse ou encore la Lozère sont les départements où les primes sont les plus basses.

Bien choisir son assurance auto

Pour le moment, les conditions les plus intéressantes en terme de prix d’assurance auto se situent en Corrèze, dans la Creuse, en Vendée et dans les Deux-Sèvres. Attention cependant à ne pas se laisser tenter de modifier l’adresse de son domicile pour profiter d’un tarif avantageux : l’assureur peut refuser le remboursement en cas de soucis si le lieu de résidence indiqué sur le contrat n’est pas le bon, c’est une règle autorisée par les articles L113-8 et L113-9 du Code des assurances.

On évite donc de tomber dans la malversation pour obtenir des prix intéressants et on adopte une approche plus stratégique. Pour être sûr de choisir une assurance auto pas cher, la meilleure option reste encore de prendre le temps de comparer les prix et les options proposés par un panel d’assurances de confiance. Pour faire baisser le prix de son assurance, le comparateur qui a mené l’étude conseille de faire jouer la concurrence et de ne pas rester trop longtemps chez le même assureur. En effet, les nouveaux souscripteurs bénéficient d’offres plus intéressantes que les anciens, notamment de promotions censées attirer de nouveaux conducteurs.

Enfin, il faut penser à se poser les bonnes questions pour établir une recherche efficace et obtenir une assurance qui correspond à vos besoins. Il est important d’avoir conscience de son profil de conducteur et d’avoir bien défini l’utilisation de son véhicule. Il faut aussi éviter les problèmes de concordance : par exemple, on évitera d’assurer une voiture très puissante sur un jeune conducteur, les compagnies d’assurances calculant la prime en fonction des risques.