Les ventes de voitures électriques sont en hausse grâce à la nouvelle prime à la conversion lancée par le gouvernement. Mais comment ces véhicules sont-ils assurés ? Zoom sur tout ce qu’il faut savoir notamment sur les assurances de ces voitures plus «vertes».

Une prime à la conversion élargie

Le gouvernement a étendu la prime à la conversion à une plus grande partie de la population en allant jusqu’à 5000 euros de prime avec un bonus écologique s’élevant à 7000 euros. Les autorités ont donc insisté sur la mobilité verte dès la fin de la période de confinement.

D’après l’association nationale du développement de la voiture hybride, c’est 4111 voitures électriques et 3056 voitures hybrides qui ont été vendues le mois dernier.

Autrement dit, il s’agit d’une augmentation de 50 et 134 % des ventes par rapport à l’année dernière. Il est déjà possible d’observer que les modèles les plus vendus sont la Renault Zoé et la Peugeot e208. Et d’après, https://autofou.fr, c’est une véritable révolution pour le secteur de l’automobile !

Des contrats d’assurance similaires

Tout comme les voitures thermiques, les véhicules électriques doivent être assurés. C’est d’ailleurs les mêmes contrats d’assurance qui sont utilisés. Cependant, afin de ne pas avoir de problèmes au niveau des réparations, il est préférable de choisir une assurance tous risques ainsi qu’une assistance 0 kilomètre pour assurer une auto électrique.

Les français s’intéressent de plus en plus à ces voitures propres puisque la demande de devis en ligne a beaucoup augmenté. En effet, elle représente 1,5 % du total des demandes entre mai et juin 2020.

Des garanties propres aux véhicules électriques

Pour assurer un véhicule électrique, tout se déroule comme avec une voiture classique. En effet, il suffit de prendre un rendez-vous avec son assureur et d’établir le contrat d’assurance. En outre, les voitures électriques sont soumises aux mêmes risques que les voitures thermiques.

Mais la différence se trouve dans les conditions d’application des garanties d’incendie et des garanties pour couvrir les défaillances techniques. Pour être couvert au maximum, il est préférable de bien observer toutes les garanties spécifiques aux voitures électriques avant de s’engager.

Des tarifs intéressants ou pas ?

Pour finir, en ce qui concerne les tarifs des assurances, tout n’est pas encore bien établi. En effet, les volumes d’assurances de voitures électriques restent encore faibles et il n’est pas encore possible de dégager une moyenne. Mais d’après certaines simulations, la différence de tarifs pencherait déjà en faveur des véhicules plus propres.