La question du poids qu’il est possible de tracter pour un véhicule de tourisme ou non n’est pas toujours aussi simple qu’elle n’y paraît. Effectivement, il y a plusieurs données à prendre en considération avant de se lancer. D’abord, il y a le poids total de l’ensemble (véhicule plus remorque). Ensuite, il y a la question de la puissance nécessaire. Enfin, il y a celle des autorisations et des permis. Voici donc un rapide tour d’horizon de la question.

Quel véhicule utiliser pour tracter un porte-voiture ?

Le porte-voiture est une remorque plus ou moins grande sur laquelle il est possible de placer une voiture dont la taille et le poids correspondent au modèle. Sur le porte-voiture, différentes sangles et points d’attache sont prévus pour qu’il soit possible de transporter un véhicule en toute sécurité. Il faut également noter que la plupart des portes-voitures peuvent remplir plusieurs usages et qu’il est possible d’y placer une voiture, mais aussi plusieurs motos.

Un porte-voiture ne dispose généralement pas de dimensions qui le prescrivent à certains utilisateurs. Il fait à peu près la taille d’une caravane et il est donc adaptable à tous les véhicules qui sont équipés d’un crochet d’attelage adapté. En revanche, la question du modèle de la voiture se pose. Comment savoir si votre voiture est capable de tracter un porte-voiture ?

En théorie, tous les véhicules le peuvent, même les moins performants de tous. Un porte-voiture est un équipement relativement léger et une voiture vide où seul un chauffeur serait installé n’aura aucun mal à le tracter. Cependant, les capacités de certains véhicules peuvent rapidement être débordées si la voiture placée sur la remorque pèse entre une et deux tonnes. Dans ce cas-là, il va falloir s’intéresser à la capacité de traction de votre voiture.

Comment connaître la capacité de traction de sa voiture ?

La capacité de traction correspond au poids total que le véhicule peut déplacer. Pour calculer cette capacité de traction, le constructeur se réfère à la puissance du moteur, mais également à la solidité du châssis de la voiture. Ainsi, connaître la capacité de traction de sa voiture n’est pas aussi simple que l’on pourrait le penser.

Heureusement, vous pouvez assez facilement le connaître grâce à la carte grise de votre véhicule. Plus précisément, c’est grâce à l’indication F3 (PTRA) et à l’indication F2 (PTAC). La première désigne la « masse en charge maximale admissible de l’ensemble », alors que la seconde désigne « la masse en charge maximale admissible du véhicule ». Pour résumer, F2 indique le poids que le véhicule et ses châssis supportent. F3 indique le poids tractable par le moteur.

En soustrayant F2 à F3, vous obtenez facilement la capacité de traction théorique de votre véhicule. Prenons l’exemple d’une Renault Clio disposant d’un PTAC de 1 630 kilogrammes et d’un PTRA de 2530 kilogrammes. La voiture pourra alors tracter une remorque de 900 kilogrammes maximum. Bien sûr, ce poids peut augmenter légèrement si la voiture est totalement vide. La Renault Clio, par exemple, à un poids à vide national (G1) de 1 090 kilogrammes seulement.

Le permis B suffit-il pour tracter un porte-voiture ?

En théorie, le permis B est amplement suffisant pour tracter un porte-voiture. Si vous possédez deux Renault Clio de 1 090 kilos à vide, vous pourrez tout à fait tracter la seconde avec la première puisque le moteur a une capacité de traction de 2 530 kilos. Or, pour conduire une Renault Clio, il ne faut qu’un permis B. En revanche, les choses se compliquent un peu lorsque l’on prend en compte le poids de la remorque.

Dans le Code de la route français, le PTAC d’une remorque doit être pris en compte. Même si votre voiture peut tracter des milliers de kilos, une remorque dont le PTAC dépasse les 750 kilos vous imposent d’avoir plus que le permis B. Effectivement, vous avez l’obligation légale de passer le permis BE avant d’atteler une remorque de plus de 750 kilos à votre véhicule. Il est donc totalement impossible de tracter un porte-voiture d’une ou deux tonnes avec le permis B.

Le permis BE est rattaché au permis B. Il est donc plus simple à obtenir que le permis B. Par exemple, vous n’aurez pas besoin de repasser le Code de la route si vous avez validé un examen de conduite au cours des cinq dernières années. Par ailleurs, il n’est pas nécessaire de suivre au moins vingt heures de conduite. En revanche, vous devrez passer un examen au cours duquel vous démontrerez vos capacités en ville, sur parking, à l’attelage et en manœuvre.

Comment calculer le poids que l’on est autorisé à tracter ?

Disposer d’un permis B ou du permis BE aura donc un impact sur le poids total à charge de la remorque que vous aurez le droit de tracter. Cependant, avoir le permis BE ne vous soustrait pas aux autres obligations liées au permis B. Dans ce cas précis, celle qui nous intéresse, c’est évidemment celle d’un PTAC n’excédant pas les 3,5 tonnes. Or, ce PTAC s’applique à l’ensemble que vous conduisez.

Cela signifie que vous devez prendre en compte le poids de la remorque pour savoir quel permis vous devez avoir, mais également celui de votre véhicule. Si nous reprenons l’exemple de la Renault Clio, nous avons vu qu’elle disposait d’un PTAC de 1 630 kilos, soit 1,63 tonne. Il sera donc interdit, même si les capacités de son moteur le permettaient (ce qui n’est pas le cas), de conduire une remorque avec un PTAC de 2 tonnes.

Quel permis avoir pour être sûr de tracter un porte-voiture de deux tonnes ?

Savoir avec quoi il est possible de tracter un porte-voiture n’est donc pas aussi simple qu’il n’y paraît. Il n’est pas possible de répondre catégoriquement à cette question et les réponses varient énormément. Un véhicule très léger avec de fortes capacités de traction, mais un PTAC très bas, pourra tracter deux tonnes et vous n’aurez besoin que d’un permis BE.

En revanche, dans l’immense majorité des cas, tracter un porte-voiture de deux tonnes nécessitera un permis E. Ce permis à la particularité de ne pas exister indépendamment. En réalité, avoir le permis E implique d’avoir soit le permis B, soit C, soit D et de passer le permis E en lien avec ce premier permis. Ainsi, vous pouvez avoir le permis BE, CE ou DE. Or, nous avons déjà vu que le permis BE ne permettait pas de tracter plus de 750 kilogrammes.

Pour être sûr de pouvoir tracter deux tonnes, il faudra donc se tourner vers le permis CE ou DE.