2021 : les véhicules d’occasion, particulièrement plébiscités par les Français

0
198
Clé

De plus en plus de Français se tournent vers le marché de l’occasion. Un phénomène qui gagne du terrain avec des ventes qui se sont multipliées en 2021. Selon les professionnels du secteur de l’automobile en Europe, les chiffres ont augmenté de 15% depuis mai 2020.

La vente de véhicules de seconde main explose

Depuis la crise sanitaire de 2020, les Français se concentrent davantage sur leur pouvoir d’achat. Ils font plus attention à ce qu’ils gagnent et surtout à ce qu’ils dépensent. Côté voiture, là aussi, ils veulent faire attention à leur budget. Pour trouver une voiture pas trop chère, mais bien entretenue, ils décident alors de se tourner vers les véhicules d’occasion.

Une demande qui reste constante puisqu’en Europe, les professionnels ont remarqué une progression des ventes de voiture de seconde main de 17.9% (environ 1,57 million de véhicules vendus), du mois de janvier à mars 2021. Dans ce cas, où acheter un véhicule de seconde main ? Pour cela, rien de plus simple.

L’ascension des concessionnaires automobiles

Lorsque l’on souhaite acheter une voiture d’occasion, nombreuses sont les agences ou concessionnaires automobiles qui proposent un service de revente. Vous pouvez aussi faire appel à un mandataire. Il vous guidera dans votre achat, en prenant compte de vos habitudes de conduite et de vos préférences en matière de voiture.

Pour qu’une voiture d’occasion soit restituée par son acquéreur, elle doit suivre un processus de sécurité très simple :

  • Tout d’abord, les techniciens récupèrent ces voitures de seconde main, seulement si elles sont en bon état. Ensuite, ils leur font passer plusieurs séries de tests indispensables à la sécurité de l’automobiliste.
  • Ils font aussi passer à ces voitures, plusieurs tests sur les émissions de CO2 qui sont ensuite catégorisées avec les Crit’air, comme en Île-de-France. Si les résultats sont acceptés, alors les voitures d’occasion seront remises à la vente.

Cette batterie de tests est obligatoirement réalisée par des professionnels. Malheureusement, toutes les voitures d’occasions vendues sur le marché ne suivent pas ce processus de « mise à jour ».

Les achats de voitures d’occasion en ligne se multiplient

20% des jeunes en France ont déclaré sur une chaîne d’informations, vouloir acheter une voiture d’occasion en ligne. Cette solution permet d’économiser là encore, de l’argent, mais aussi du temps. Pour acheter une voiture d’occasion bien entretenue et pas trop chère, il faut faire énormément de recherches.

Il faut écumer les sites de comparatifs en ligne pour trouver la voiture idéale. N’hésitez pas à demander le rapport historique du véhicule et le titre original de propriété, ils prouveront l’authenticité de la voiture ainsi que le sérieux du revendeur.

Attention aux arnaques

Lorsque vous achetez une voiture sur un site de particuliers, par exemple, vous vous adressez directement à un particulier. Celui-ci propose une voiture d’occasion bien moins chère que celle que vous pouvez trouver en agence. Une offre alléchante, mais attention aux arnaques !

La voiture n’aura pas forcément été contrôlée, ni vérifiée par un expert. Le produit peut alors être défectueux et devenir un réel danger pour l’automobiliste. Il est donc vivement conseillé de demander au propriétaire de ce véhicule de faire le contrôle technique et la vidange avant l’achat. Cela vous évitera les mauvaises surprises et vous rassurera lors de la transaction.

De plus, certaines personnes peuvent se faire passer par de « faux-particuliers » ou bien « faux-professionnels » sur ces sites, réalisant des transactions clandestines. Si certains aiment se fier au compteur kilométrique de la voiture et ceci n’est pas recommandé. En effet, là aussi, il y a des trucages.

La Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes met tout en œuvre pour protéger les consommateurs face à ces revendeurs frauduleux.

Qu’en est-il pour les véhicules neufs ?

Si le marché de l’occasion est en plein essor, c’est parce que le prix de ces véhicules est bien plus bas que les neuves. En effet, il faut compter en moyenne 25 000 euros pour un véhicule flambant neuf de type Peugeot 308 contre 11 000 euros en occasion.

La fourchette de prix grossit si l’on regarde pour une voiture plus spacieuse plutôt qu’une  citadine. Une voiture familiale par exemple, va être proposé au prix de 40 000 euros environ. En occasion, son prix baisse directement à 30 000 euros.

Un coût de production plus élevé

Il faut savoir que le coût de production pour un véhicule neuf est très élevé, car les équipements et technologies de dépollution sont plus strictes. Pour répondre aux critères d’émission de CO2, les producteurs automobiles doivent alors répondent aux objectifs sans quoi, ils peuvent écoper d’une amende.

Cela se fait alors ressentir dans le prix final d’un véhicule neuf. Il ne faut pas oublier qu’à cela s’ajoute le prix des équipements comme le régulateur de vitesse, les sièges chauffants, les rétroviseurs extérieurs dégivrants, etc.

Les véhicules hybrides et rechargeables peu populaires

Un écart de prix considérable qui fait réfléchir les Français d’autant que l’heure est à l’hybride et à l’électrique ! Le fossé se creuse si l’on compare ces deux types de transport. En effet, ces véhicules qui représentent l’avenir coûtent en moyenne 10 000 euros de plus qu’une simple voiture diesel ou essence.

Deux millions de voitures électriques produites pour 2030, voici le pari fou que souhaite réaliser le président de la République, Emmanuel Macron. Un objectif audacieux surtout quand on sait que ces voitures électriques ne représentent encore que 0.63% du marché en France.

Le développement des bornes de recharge

Malgré les aides de l’État, les zones de bornes de recharges sont encore peu existantes dans certaines régions de France. Par exemple, dans le Var, 500 bornes sont disponibles aux automobilistes tandis qu’en Île-de-France, on en comptait 4000 en 2019.

Si l’on encourage aujourd’hui la mobilité électrique, le constat est qu’il est trop compliqué d’effectuer des déplacements longues distances en voiture électrique.

Par ailleurs, les propriétaires de ce type voiture possèdent généralement des bornes de recharges dans leur propre garage. Alors pour des trajets moins importants, ils peuvent profiter de leur voiture facilement puis la mettre à charger en rentrant.

Que l’on achète du neuf ou de l’occasion, on trouvera toujours des points positifs comme des points négatifs. Il faut simplement faire au mieux avec son budget et ne pas hésiter à faire appel à des professionnels qui pourront vous aider à trouver la perle rare, à petit prix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici