De quelles garanties bénéficiez-vous à l’achat d’une voiture d’occasion ?

0
317
passation clés voiture d'occasion

 

Acquérir une voiture d’occasion est une solution avantageuse pour de nombreux Français en raison du coût abordable de cette opération. Cependant, pour faire de bonnes affaires et rentabiliser son investissement, il faut se renseigner sur certaines garanties essentielles. Celles-ci varient en fonction du vendeur et des lois du pays. Nous vous présentons les garanties nécessaires à l’achat d’une voiture d’occasion.

Commencez par choisir un revendeur de confiance pour l’achat d’un véhicule d’occasion

La vente de voitures d’occasion ne cesse d’augmenter au fil des années. Si vous envisagez d’en acquérir une, nous vous recommandons de choisir un revendeur de confiance pour éviter toute mauvaise surprise. Celui-ci doit avoir une bonne réputation ainsi qu’une expérience solide dans le domaine. De nombreuses entreprises comme hollyroad.fr ont déjà fait leurs preuves sur le marché et constituent des références en matière de vente de véhicules d’occasion.

Orientez-vous vers des structures qui ont une certaine renommée dans le secteur de l’automobile. De plus, consulter les sites d’évaluation des revendeurs est un autre moyen pratique pour trouver un professionnel de confiance. Sur ces plateformes qui font office de comparateur de revendeurs de véhicules d’occasion, il y a de nombreux commentaires laissés par des anciens clients et des internautes.

Un site qui reçoit un grand nombre d’avis positifs est considéré comme fiable. Par ailleurs, les recommandations des proches sont souvent précieuses et peuvent vous aider à avoir une idée de la réputation d’un revendeur de voitures d’occasion. S’il le faut, rendez-vous chez le professionnel pour évaluer son professionnalisme et son niveau de service à la clientèle.

achat voiture d'occasion

Faites des recherches sur les antécédents de la voiture

Retracer l’historique d’une voiture d’occasion avant son acquisition est une étape cruciale. Cela permet d’estimer le prix du bien en fonction de ses antécédents. Il faut tenir compte de ses réparations, des éventuels accidents de voiture, de son entretien, de son contrôle technique, etc. Les recherches permettent également de vérifier les informations fournies par le vendeur.

Vous pouvez confirmer que les détails tels que le kilométrage, l’année de fabrication, le nombre de propriétaires précédents et autres sont cohérents avec les documents et les enregistrements disponibles. De plus, en connaissant les éventuels problèmes mécaniques ou les réparations nécessaires, vous pouvez négocier le prix ou prendre une décision plus éclairée quant aux coûts d’entretien futurs.

Pour cela, consultez le registre des véhicules d’occasion ou d’autres services adaptés. Le numéro d’identification du véhicule est un identifiant unique attribué à chaque voiture. Prendre connaissance de ce détail vous permettra d’obtenir certaines informations spécifiques comme les équipements d’origine, l’année de fabrication et d’autres renseignements importants.

Quels documents pouvez-vous exiger lors de l’achat ?

Certaines procédures administratives sont nécessaires pour finaliser l’achat d’une voiture d’occasion. Dans votre processus d’achat, vous aurez besoin du certificat d’immatriculation, du certificat de vente, du certificat de situation administrative et du procès-verbal. Ces documents sont essentiels pour bénéficier d’une assurance ou demander une carte grise.

Le certificat d’immatriculation de la voiture

Considéré comme la carte d’identité du véhicule, le certificat d’immatriculation est un document important dans le processus d’achat. Il contient des détails sur la voiture d’occasion tels que le numéro d’identification du véhicule (VIN), la marque, le modèle, la puissance fiscale, le type de carburant, la couleur… Dans certains cas, il peut contenir des informations sur l’historique du véhicule, notamment la date de la première immatriculation, le nombre de propriétaires précédents, etc.

Le certificat de situation administrative

Ce document atteste que la voiture d’occasion n’est ni volée ni mise en gage. Il est délivré par la préfecture et figure parmi les documents importants que vous devez avoir. Le certificat de situation administrative peut aussi servir de preuve de propriété. Il confirme que le vendeur est le propriétaire enregistré du véhicule et qu’il a le droit de le vendre. Exiger ce document est un moyen capital pour vous assurer que la voiture n’a pas de problème juridique ou financier.

Le certificat de vente du véhicule

Encore appelé certificat de cession de véhicule, le certificat de vente est un document administratif qui fait office de contrat entre le vendeur et l’acheteur. Il mentionne les deux parties. Il comporte entre autres des informations sur l’ancien propriétaire comme le nom, le prénom, l’adresse. D’autres informations relatives au véhicule d’occasion y sont également renseignées, notamment le numéro d’immatriculation, le numéro d’identification, le kilométrage…

Le procès-verbal du contrôle technique de la voiture

Le procès-verbal sert d’attestation de passage au contrôle technique et indique le centre d’examen et la date de passage. Il atteste que le véhicule a été soumis à un contrôle de sécurité effectué par un centre agréé et qu’il est conforme aux normes réglementaires en vigueur. On y retrouve des informations comme les anomalies qui ont été détectées, le kilométrage et le VIN du véhicule. Vérifier le procès-verbal du contrôle technique vous permet d’évaluer la conformité du véhicule aux normes de sécurité routière.

Faites effectuer une inspection mécanique par un technicien qualifié

Une fois que vous avez identifié une perle rare, vous pouvez être tenté de vite prendre le volant. Toutefois, une inspection mécanique s’avère indispensable avant de vous engager pleinement. Celle-ci doit être effectuée par un mécanicien breveté et qualifié ou un technicien automobile. Ce processus permet en particulier de déterminer l’état mécanique, esthétique et de sécurité de la voiture.

Il consiste notamment à faire une inspection approfondie des éléments du véhicule. Le train roulant, le moteur, la carrosserie sont passés en revue. La durée d’une inspection mécanique varie de 45 minutes à 2 heures. En décidant d’acquérir une voiture d’occasion et en procédant à un contrôle minutieux de ses composants, il est possible de faire une bonne affaire.

garanties achat véhicule d'occasion

Vérifiez que la voiture ne présente pas de signes visibles de dommages ou d’usure

Même si vous faites appel à un revendeur de confiance, il est capital de procéder à une vérification de la voiture avant de finaliser l’achat. Cela vous aidera à avoir une idée générale de l’état de la voiture avant de prendre une décision définitive. Si possible, examinez le train de roulement en vous assurant que l’espace est exempt de toute flaque de liquide de refroidissement ou d’huile. Recherchez également des traces de résidus dans le tuyau d’échappement. La bavure doit être de couleur gris foncé et propre.

De plus, examinez attentivement la carrosserie de la voiture pour détecter des bosses, des rayures, des fissures ou des zones de peinture incohérentes. Allumez les phares, les feux de position, les feux de freinage et les clignotants pour vous assurer qu’ils fonctionnent normalement. N’hésitez pas à effectuer un test de conduite pour évaluer les performances du véhicule d’occasion, la direction, les freins et la transmission.

Assurez-vous que tous les documents de vente sont correctement remplis et signés

Cette dernière étape garantit que la transaction est légale, transparente et protège les droits ainsi que les intérêts de toutes les parties impliquées. Pour cela, le vendeur doit se munir d’un document CERFA qui permet de déclarer la cession du véhicule à l’administration. Il doit être rempli par l’acheteur et le vendeur avant la signature. Une fois que la vente est conclue, le revendeur doit transmettre à l’acheteur un certificat d’immatriculation du véhicule. Il faudra vérifier que toutes les informations qui figurent sur la carte grise correspondent à celles du véhicule que vous achetez.

Assurez-vous par ailleurs que le vendeur a signé et daté la carte grise pour confirmer le transfert de propriété. Hormis ces pièces, le revendeur a l’obligation de vous remettre un certificat de non-gage, un rapport du contrôle technique et les factures d’entretien. Bien que certains documents soient facultatifs, ils peuvent être utiles pour s’assurer du sérieux du professionnel. Il s’agit en particulier de la pièce d’identité du vendeur, du numéro de série du véhicule d’occasion, du carnet d’entretien et des informations HistoVec.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici