Les risques pour votre pare-brise en période de froid

0
384
Givre hiver pare-brise

Le pare-brise des voitures est souvent mis à rude épreuve en raison des températures froides et du gel qui surviennent généralement pendant la saison hivernale. Les impacts ou des fissures peuvent endommager les véhicules, et ce, de manière irréversible. Certains gestes peuvent, néanmoins, limiter les dégâts engendrés par les chocs thermiques.

L’hiver, l’ennemi du pare-brise

Quand les jours maussades de l’hiver se présentent, les écarts de températures constituent un risque majeur pour le pare-brise des voitures. Lorsque des températures particulièrement basses et la chaleur de l’habitacle du véhicule s’affrontent, un choc thermique peut se produire. Ce phénomène peut causer des dégâts considérables sur le pare-brise d’une voiture. Tandis qu’un grand nombre d’automobilistes sont tentés d’utiliser de l’eau chaude comme solution express pour faire fondre le givre sur leur pare-brise, ce geste est pourtant à bannir. Cette mauvaise habitude, qui est souvent plébiscitée par les particuliers, risque de dégrader de façon irréversible le pare-brise. Fragilisé, des impacts sont susceptibles d’apparaître.

Parfois, un impact localisé sur le pare-brise peut même causer une fissure ou un bris de glace. Faire appel à un professionnel pour réparer ou remplacer le pare-brise s’impose. Ce type de prestation, qui ne doit pas être prise à la légère, est exclusivement réalisée par une entreprise ou une société experte en la matière. L’intervention d’un professionnel, qui se situe dans les alentours, doit se faire au plus vite. Dans les régions les plus froides de France, comme la Normandie, les interventions y sont fréquentes. Par exemple, certaines sociétés telles que le centre de réparation de pare-brise à Alençon proposent aux habitants de la région diverses prestations parmi lesquelles la réparation ou le changement du pare-brise.

Comment protéger un pare-brise ?

Lorsque du givre se forme sur le pare-brise d’un véhicule, le grattoir représente une solution efficace. En grattant quelques minutes, le givre partira. Cependant, cette manipulation requiert un petit effort physique. Cependant, d’autres moyens existent pour limiter la formation du givre. Des équipements prévus à cet effet tels que des bâches permettent de protéger l’ensemble du véhicule des conditions météorologiques extrêmes. Ce type d’investissement est particulièrement indiqué, si la voiture est constamment stationné sur un parking extérieur. Par ailleurs, l’utilisation d’un produit antigivre est notamment conseillé pour éviter la formation de ce phénomène sur le pare-brise. En somme, il est très important de vérifier l’état du pare-brise, et ce, particulièrement pendant la saison hivernale. En cas de doute, il est fortement conseillé de se rapprocher d’un professionnel. Dans le cas contraire, plus vite la réparation sera effectuée, moins les dommages seront importants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici