Code moto : ce qui change

0
414
Une femme entrain de passer l'épreuve pratique du permis moto

Vous venez d’acheter une moto ? La loi vous oblige à passer un permis moto avant de commencer à conduire votre deux-roues. Mais avant cela, il vous faut passer le Code moto. En effet, depuis la réforme du permis moto 2020, il est obligatoire de passer un Code spécial moto avant de passer son permis moto. Vous devez d’ailleurs suivre des cours pour réviser le Code moto. Pour mieux comprendre l’Examen Théorique Moto (ETM), vous devez savoir en quoi consiste cette nouveauté de dernière réforme du permis moto, quel est son contenu et son déroulement et comment se préparer pour la réussir.

Avant de vous expliquer le déroulement de l’évaluation, il est important de rappeler que le Code de la route moto est bien différent du Code de la route auto. Si ce dernier est plus axé sur des questions générales, le premier concerne spécifiquement les deux roues motorisées. Retrouvez ci-dessous les informations nécessaires sur l’Examen Théorique Moto. Quelles sont les différences entre cette nouvelle épreuve et celle du Code auto ?

Ce qu’il faut savoir sur le Code moto

Conformément aux modifications imposées par la Délégation de la sécurité routière, vous devez réussir l’examen théorique de moto ETM avant de passer l’examen du permis de conduire moto. Ce changement vise principalement à réduire le nombre de victimes constaté chaque année chez les usagers de la route, et notamment les conducteurs de deux-roues.

Depuis le 1er mars 2020, les candidats désireux d’obtenir un permis moto doivent passer une nouvelle épreuve théorique dédiée à la conduite de deux-roues. Celle-ci remplace les questions de l’épreuve orale spéciale moto, posées lors des épreuves plateau. À l’instar de l’examen du Code auto qui est plus général, l’examen du Code de la route moto s’oriente davantage vers des questions spécifiques aux motos.

Ce nouveau Code, appelé Examen Théorique de Moto ou ETM, est devenu commun à toutes les catégories de permis de conduire moto, A1 et A2. L’épreuve est uniquement réservée aux aspirants conducteurs de deux-roues motorisés. Elle est indépendante de l’Épreuve Théorique Générale qui est obligatoire pour l’obtention du permis de conduire automobile (B). Dorénavant, il est nécessaire de passer l’épreuve théorique de moto même si vous avez déjà passé l’épreuve théorique générale moins de 5 ans avant le passage de l’examen pratique moto.

L’examen du permis moto est donc composé de deux épreuves distinctes :

  • l’examen théorique moto (examen du Code de la route moto)
  • l’examen pratique de conduite.

Désormais, si vous souhaitez obtenir les deux permis de conduire (auto et moto), vous devez vous soumettre aux deux épreuves théoriques ETG et ETM.

Un femme sur une moto dans un grand parking

Préparation à l’Examen Théorique Moto ETM

Pour passer avec succès le Code de la route moto, vous devez bien vous préparer. Il est essentiel de vous entraîner régulièrement. Pour cela, deux options s’offrent à vous :

  • un apprentissage du Code de la route moto traditionnel dans une auto-école
  • un apprentissage du Code sur internet (si vous souhaitez passer l’examen en tant que candidat libre), qui est de plus en plus plébiscité en cette période de crise sanitaire

Si vous choisissez la deuxième solution, n’hésitez pas à consulter des sites dédiés qui sauront vous guider dans votre processus d’inscription en candidat libre.

Petite précision : il existe aujourd’hui de nombreuses plateformes web qui proposent des cours et des exercices de Code de la route moto pour s’entraîner au Code moto en ligne et réviser efficacement l’examen théorique moto. La plupart propose également des modules d’entraînement vous permettant d’évaluer votre niveau de Code de la route auto et moto. Ainsi, vous saurez assez rapidement si vous êtes prêt ou non pour l’examen. Pour ce faire, effectuez plusieurs tests et séries par jour et entraînez-vous autant que vous le pouvez, jusqu’à ce que vous maîtrisiez le Code moto.

L’Examen Théorique Moto

Dans le cadre du permis de conduire moto, il est possible de s’inscrire à l’examen du Code :

  • à partir de 16 ans pour le permis catégorie A1 et B1
  • à partir de 17 ans pour le permis catégorie A2
  • à partir de 24 ans pour le permis catégorie Ahttps://www.preparation-code.fr/produit/code-de-la-route-moto-etm-2020-formation-rousseau-et-enpc-ediser/

Il est important de préciser que l’examen du Code de la route moto aborde les mêmes thématiques que celles de l’examen du Code de la route auto.

Le passage de l’épreuve théorique moto se fait auprès des mêmes organismes agréés que l’épreuve théorique générale. Son prix est aussi le même que celui du Code auto, soit 30 euros. Vous pouvez vous inscrire à l’examen via une auto-école ou par vous-même sur le site de l’ANTS. Vous devez choisir votre catégorie lors de votre inscription à l’examen. Ensuite, validez cette même catégorie sur votre tablette avant de commencer l’épreuve. Il est à rappeler que l’épreuve est obligatoire, même pour ceux qui possèdent le Code de la route (ETG) depuis moins de 5 ans.

Le contenu de cette nouvelle épreuve

Comme l’épreuve théorique pour le permis B, l’épreuve théorique moto comprend un total de 40 questions. La majorité des questions traitant du Code de la route moto sont en rapport avec les spécificités de la pratique de la moto. Elle est effectuée suivant les différents principes mis en place par la réforme du Code de la route de 2016.

Les questions portent notamment sur ;

  • la connaissance des règles de circulation
  • la maîtrise des caractéristiques des autres motards
  • l’entretien d’une moto

Des questions différentes sont affichées sur des tablettes équipées de dispositifs audio pour chaque candidat. Il est à savoir qu’il y a également des questions vidéo lors de l’examen.

La base de questions pour l’ETM compte un total de 600 questions. Les questions abordées porteront sur les thèmes suivants :

  • la route (120 questions)
  • les dispositions légales en termes de circulation routière (90 questions)
  • le conducteur (120 questions)
  • la réglementation générale et divers (60 questions)
  • les autres usagers de la route (60 questions)
  • les éléments mécaniques associés à la sécurité (60 questions)
  • les dispositifs de protection et autres éléments de sécurité des véhicules (60 questions)
  • les règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement et les premiers secours (30 questions)

Un homme sur un bureau devant son ordinateur

Le déroulement de l’examen

L’épreuve théorique moto se déroule de la même manière que l’épreuve théorique générale. Les examens se passent donc dans un centre agréé géré par l’un des opérateurs sélectionnés par l’État. Les questions posées aux candidats ont été créées à partir d’images dans des rues et sur des routes réelles, ainsi que des photos numériques reproduisant des vues aériennes en situation de conduite.

Pour réussir votre Code moto, vous devez répondre correctement à au moins 35 questions sur 40. Sur ces 40 questions, 10 se présentent sous forme de vidéo. Étant une épreuve de Code moto, les prises de vue sont réalisées au guidon d’une moto. Vous devez donc vous mettre à la place d’un conducteur de deux-roues pour répondre correctement à chaque sujet.

Selon l’organisateur, le déroulement de l’examen peut varier, il peut s’agir :

  • d’un examen collectif où chacun des candidats répond à des questions différentes
  • d’un examen individuel

Lors de l’épreuve, vous avez 30 minutes pour répondre à toutes les questions. Vous avez 20 secondes pour répondre à chaque question. Une tablette sera mise à votre disposition pour la durée de l’épreuve. Vous aurez droit à 3 questions tests avant de répondre aux interrogations. Cela vous permettra de vous familiariser avec la tablette.

Une fois l’épreuve terminée, les résultats vous seront envoyés dans les 48 heures sur votre espace candidat ou par mail, après avoir été corrigés par le Ministère de l’Intérieur. Si vous avez réussi votre examen du Code, vous pourrez vous présenter aux épreuves du permis moto durant une période maximum de 5 ans. En cas d’échec, vous pouvez repasser l’examen autant de fois que nécessaire. En effet, le nombre de passages du Code moto n’est pas limité.

L’épreuve pratique moto

La dernière réforme du permis de conduire moto a eu lieu en 2013. 7 ans après, elle intervient pour responsabiliser les motards, surtout les plus jeunes. Ainsi, cette amélioration du permis moto est constituée d’autres mesures de sécurité telles que :

  • l’allumage des feux de brouillard en plein jour
  • le port d’un équipement certifié
  • un entretien entre le candidat mineur au permis A, ses parents et son moniteur

L’examen pratique moto se divise en deux modules :

  • l’épreuve plateau
  • l’épreuve en circulation

Une jeune homme passant une épreuve avec des plots pour son permis moto

L’épreuve plateau

Cette première épreuve s’effectue hors circulation et dure 10 minutes. Elle comprend un trajet unique qui consiste à enchaîner 6 manœuvres :

  • déplacer la moto sans l’aide du moteur
  • réaliser un freinage d’urgence
  • déplacer la moto à allure réduite sans passager
  • déplacer la moto à allure réduite avec passager
  • réaliser un évitement
  • effectuer un slalom

Ces manœuvres permettent à l’examinateur de vérifier si vous maîtrisez votre moto sans que le moteur soit allumé, par exemple si vous pouvez la déplacer uniquement en la poussant. Les épreuves d’allure lui permettent aussi de déterminer si vous pouvez maintenir votre moto en équilibre (à allure lente ou à allure normale).

L’épreuve en circulation

Cette deuxième épreuve dure 40 minutes. Elle comporte 8 domaines de compétence :

  • prise d’informations
  • utilisation des commandes
  • communication
  • analyse et décision
  • direction du véhicule
  • utilisation de la chaussée
  • adaptation de son allure
  • maintien des espaces de sécurité

Pour réussir l’épreuve, vous devez obtenir 21 points sur 27 et éviter de faire une erreur éliminatoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici