Silent Bloc : comment savoir s’ils sont bons à changer ?

0
45
des silents blocs

Un ensemble de pièces assure le fonctionnement de votre véhicule ainsi que sa bonne conduite sur route. Certaines pièces nécessitent une attention particulière, surtout si vous êtes un adepte de la conduite sportive ou si vous participez à des compétitions automobiles. Parmi ces pièces figure le silent bloc, aussi appelé cylindre bloc. Le silent bloc joue essentiellement un rôle d’amortisseur. Il absorbe les vibrations ainsi que les chocs engendrés par les mouvements de votre véhicule. Installé à différents endroits, il optimise le fonctionnement et le confort de conduite. Comment reconnaître un silent bloc usé ou défectueux ? Comment le remplacer ? Où commander cette pièce auto et à quel prix ?

Comment savoir si vos silent blocs doivent être remplacés ?

Silentbloc est à l’origine un nom de marque déposée par Paulstra, un fabricant de pièces pour automobile française. Le nom est utilisé désormais pour désigner une pièce souple, en caoutchouc ou en élastomère, utilisée pour lier deux organes d’un véhicule. Cette pièce absorbe alors les vibrations entre ces deux organes, réduisant ainsi le bruit et leur usure.

Il existe plusieurs signes avant-coureurs permettant de reconnaître un silent bloc qui doit être changé. Ces signes varient selon l’emplacement de la pièce. Par exemple, si vous remarquez que la tenue de route de votre voiture devient mauvaise, c’est votre silent bloc de barre stabilisatrice qui peut être défectueux. C’est également le cas si le véhicule a tendance à tirer et devient plus sensible aux vibrations. Des claquements peuvent indiquer que les silent blocs qui se trouvent au niveau de la suspension sont usés. En ce qui concerne les silent blocs hydrauliques, il est possible que des fuites de fluide apparaissent.

Votre embrayage broute ? Vos vitesses sautent ? Votre volant vibre ? Un problème au niveau du silent bloc moteur en est souvent la cause. C’est également le cas si vous constatez des à-coups à l’accélération et au démarrage de votre voiture ou si votre levier de vitesse bouge.

Comment changer les silent blocs ?

En règle générale, installer un silent bloc est une tâche relativement facile (surtout s’il est destiné à la ligne d’échappement ou à la suspension de votre véhicule). Il vous est donc possible de remplacer vous-même un silent bloc de barre stabilisatrice ou de triangle de suspension. C’est un peu plus compliqué lorsqu’il s’agit d’un silent bloc moteur. L’accès à la pièce et l’opération nécessitent généralement un démontage des différents organes, ce qui requiert un outillage spécial et des connaissances un peu plus pointues. En cas de doute, adressez-vous à un professionnel.

mécano remplacement silent bloc

Les différents types de silent blocs

Le silent bloc assure une fonction de jonction et d’amortisseur. On le retrouve principalement au niveau :

  • de l’échappement,
  • du moteur,
  • du triangle de suspension,
  • de la barre stabilisatrice,
  • de la boîte de vitesses.

Les silent blocs se déclinent en plusieurs types. Ils sont généralement en caoutchouc, car ce matériau est très élastique. Cette élasticité s’avère cruciale pour l’absorption des chocs. Cependant, le caoutchouc n’est pas adapté si vous conduisez une voiture sportive. D’autres types de silent blocs sont donc à privilégier pour ce type de véhicule. Parmi les types existants, on cite :

  • le silent bloc constitué d’un élément élastique et de deux socles métalliques,
  • le silent bloc antibasculement (fonctionnant comme une biellette),
  • le silent bloc hydraulique (comportant de l’huile sous pression),
  • le silent bloc de type balancier (fonctionnant en compression avec deux autres silent blocs).

Là encore, vous pouvez demander conseil à un expert si vous ne savez pas quel modèle de silent bloc choisir.

Remplacer/installer un silent bloc dans les règles de l’art

Le remplacement d’un silent bloc s’effectue en plusieurs étapes. Bien évidemment, il faudra vous procurer au préalable tous les outils et équipements nécessaires. La première étape consiste à accéder au silent bloc défectueux. Cet accès est conditionné au type de pièce que vous souhaitez remplacer. Dans tous les cas, il faudra utiliser un cric pour monter votre véhicule. Il devra être placé sur chandelles pour plus de sécurité et pour faciliter la dépose des pièces nécessaires.

Le silent bloc est placé sur votre suspension ? Vous devez donc retirer une roue. Cette opération vous permet d’accéder facilement au bras de suspension ou à la barre stabilisatrice. Si vous souhaitez en revanche remplacer un silent bloc moteur, un diagnostic de l’état du système de refroidissement et/ou de la batterie peut s’avérer indispensable. Cela dépend de la partie où est installée la pièce à changer (distribution, bloc inférieur ou boîte de vitesse).

La seconde étape consiste à démonter le silent bloc. Cette opération reste relativement facile puisqu’il suffit de dégager l’accès et de retirer la pièce. Il faudra toutefois dévisser les écrous si la pièce concernée est un silent bloc de barre stabilisatrice. Le démontage s’effectuera ensuite avec un simple retrait. Si la pièce est difficile à enlever, utilisez un extracteur de silent bloc.

Dernière étape : l’installation du nouveau silent bloc. Une fois la pièce usagée retirée, vous pouvez insérer le silent bloc avant de revisser les boulons. Cette opération doit être réalisée dans le respect du couple de serrage affiché dans le manuel technique de votre véhicule. Vous pouvez ensuite poursuivre avec le remontage des autres pièces et de la roue, avant le retrait des chandelles. Il ne vous restera plus qu’à faire descendre le véhicule et à contrôler son fonctionnement.

mécanicien changement moteur

Quand remplacer vos silent blocs ?

Plusieurs contraintes mécaniques (vibrations, chocs…) influent sur l’état de vos silent blocs. Ces derniers sont souvent des modèles hydrauliques, notamment lorsqu’il s’agit d’une voiture sportive. Ce type de pièce permet la filtration des vibrations aussi bien lorsque le moteur fonctionne à bas régime que lors de l’accélération et de la décélération.

Les silent blocs sont conçus avec une durabilité de plus de 100 000 km. Toutefois, ils peuvent s’user prématurément en fonction de votre style de conduite (conduite sportive ou urbaine) et de leurs contraintes d’utilisation. La défaillance de vos silent blocs peut alors générer des problèmes importants. Parmi les soucis les plus fréquents figurent les diverses fuites ainsi que la dégradation de la ligne d’échappement ou de l’arbre de votre boîte de vitesse. Les cardans peuvent également être endommagés. Vous devez donc soumettre vos silent blocs à un contrôle dès que votre voiture atteint les 80 000 km. Cette vérification concerne principalement les pièces situées au niveau de votre système de suspension.

Les silent blocs doivent aussi faire l’objet d’une vérification minutieuse chaque fois que votre véhicule subit une révision. Vous pouvez envisager le remplacement de ceux de votre moteur lorsque votre voiture atteint les 100 000 km. Bien entendu, il est recommandé de changer vos silent blocs dès que vous constatez des vibrations anormales. Pour garantir le bon fonctionnement de votre véhicule et éviter les erreurs de manipulation, l’idéal est de confier ces opérations à un professionnel.

Note importante : les contraintes auxquelles sont confrontés les silent blocs sur une voiture standard ne sont pas les mêmes que celles d’une voiture sportive. Cette dernière peut être équipée avec des pièces « performance » qui s’adaptent parfaitement à une conduite sportive. Les silent blocs sont ainsi plus sollicités et s’usent plus rapidement. Par conséquent, les réactions du véhicule deviennent moins précises. Changer les silent blocs peut alors être nécessaire plus rapidement que prévu.

Où se procurer des silent blocs de qualité ?

Le remplacement d’un silent bloc est une opération qui ne nécessite pas un investissement financier important, mais vous devez porter une attention particulière au choix du modèle. Votre silent bloc doit être parfaitement adapté au modèle de voiture que vous conduisez.

Vous trouverez des silent blocs de qualité sur des sites spécialisés en vente d’accessoires et de pièces pour véhicules. Ces plateformes proposent généralement des produits avec un bon rapport qualité/prix. Certains modèles coûtent une vingtaine d’euros, mais ce prix varie sensiblement en fonction du modèle recherché. Il est ainsi possible d’acheter un silent bloc à plus de 100 euros. Il faudra ajouter à ce coût le prix de la main-d’œuvre si vous passez par un professionnel. Pourquoi investir dans des modèles de qualité ? Tout simplement parce que la qualité est essentielle. Si vous achetez des silent blocs de mauvaise qualité, ils auront du mal à amortir les chocs entre vos différentes pièces mécaniques. Ces pièces s’useront ainsi plus rapidement et engendreront d’autres problèmes plus graves.

Il est aussi important que vos silent blocs s’insèrent parfaitement parmi les autres pièces de votre voiture. Dans le cas contraire, ils ne pourront pas assurer l’absorption des vibrations de manière efficiente. Des modèles adaptables sont généralement proposés sur le marché. Ils ne présentent pas les mêmes caractéristiques que vos silent blocs d’origine, mais ils assurent les mêmes performances.

Pour éviter tout problème de fonctionnement futur, demandez conseil à un spécialiste avant d’installer un silent bloc adaptable sur votre véhicule. Son installation reste relativement rapide et facile, mais vous devez disposer des connaissances nécessaires pour sa manipulation. L’aide d’un professionnel reste donc une solution à envisager, surtout si vous souhaitez ajuster correctement vos silent blocs aux autres pièces de votre voiture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici