Quels sont les métiers à exercer pour des passionnés de mécanique automobile ?

0
264
un mécanicien qui fixe une voiture surélevé

En février dernier a eu lieu, dans plusieurs départements, la Semaine des services de l’automobile et de la mobilité. Elle avait pour but de susciter des vocations pour ce secteur mis à mal pendant la crise sanitaire. Voici 3 métiers pour des passionnés de mécanique.

Travailler dans un garage automobile

L’automobile est la septième branche professionnelle de France, selon l’Observatoire des métiers des services de l’automobile. Le dossier de presse de la Semaine des services de l’automobile et de la mobilité (SSAM) qui en rapporte les données précise que le secteur « recrute chaque année 15 000 alternants et 50 000 salariés. »

Si vous êtes passionnés de mécanique, les métiers du domaine Automobile sont sûrement faits pour vous. Entre la maintenance des véhicules, l’établissement des diagnostics, le démontage, l’installation des pièces… les missions accomplies au sein d’un garage sont variées. Elles sont aussi en constante évolution. Les équipements sont sophistiqués et font de plus en plus appel à l’électronique.

Travailler dans un garage, c’est aussi être en contact avec des clients, faire avec le bruit ambiant et des jours de repos décalés. En effet, comme de nombreux commerces, la plupart des garages sont ouverts le samedi pendant les périodes de pointes.

Le métier de carrossier : de la réparation à la peinture

La réparation et la peinture sont parfois réalisées par la même personne. Selon la taille du garage, elles peuvent cependant être des spécialités et être effectuées par deux employés différents.

Sous la responsabilité d’un chef d’atelier, le carrossier réparateur mène une première évaluation avant toute intervention. Cette phase lui permet d’établir un devis en fonction du nombre de réparations à effectuer et du temps passé. Une fois le devis accepté, le carrossier démonte les éléments abîmés et remet leur tôle en état. Il procède alors à des opérations de débosselage. S’il s’avère impossible de redresser la tôle, il remplace les éléments par des nouveaux. Il assemble enfin les différentes pièces entre elles, notamment par soudure. Le carrossier peintre prend ensuite le relais. Il prépare la peinture afin d’obtenir la teinte la plus proche et l’applique avec un pistolet.

Inutile de préciser que pour réussir dans ce métier, il est impératif d’être manuel et d’avoir le sens de la finition. Après un certain nombre d’années, les carrossiers peuvent évoluer vers le métier de contrôleur technique automobile.

Le métier de mécanicien automobile

Le mécanicien automobile entretient et répare les véhicules au sein du garage. Comme le carrossier, il établit d’abord un devis avant de commencer à travailler sur la voiture à proprement parler. Parmi les interventions courantes, il pose ou remplace des accessoires, il effectue des réparations pour résoudre toutes sortes de pannes. Il prend en charge les opérations de révisions (la vidange, les tests de contrôle des freins…) pour assurer une bonne maintenance des voitures. Devant le nombre d’éléments à contrôler, le mécanicien est autant méthodique que manuel.

Ses outils vont des plus traditionnels (tournevis, clés) au plus modernes. L’électronique s’invite de plus en plus dans les véhicules et demande désormais à tout mécanicien des connaissances informatiques. Ses compétences ne s’arrêtent pas là. Un mécanicien automobile doit savoir chercher pour trouver l’origine d’un dysfonctionnement. Il doit aussi savoir expliquer les étapes de réparation à son client.

Travailler dans une concession

Le métier de vendeur automobile

Si l’univers de la concession et des showrooms vous attire, alors il faut vous arrêter un instant sur le métier de vendeur automobile. Différente de l’ambiance effervescente d’un garage, celle des espaces d’exposition peut-être à l’inverse très calme. Pour travailler ici, il faut apprécier la mécanique et savoir en parler pour donner envie. Un vendeur automobile se doit d’être en veille constante sur les évolutions techniques et la concurrence. Il doit aussi connaître la ou les marques qu’il représente sur le bout des doigts. D’une présentation impeccable, il développe et tisse des liens avec sa clientèle pour la fidéliser.

En effet, il s’agit d’un métier de contact en prise directe avec le commerce. Il faut donc avoir le sens de la négociation et de la communication. Par ailleurs, les missions du métier dépasse la vente de véhicules neufs. Elles regroupent également celle du marché de l’occasion. Un vendeur peut donc se charger de la reprise d’anciennes voitures. Il est aussi à même de présenter les différents plans de financements et les divers contrats d’entretien à ses clients.

Les métiers du domaine automobile sont nombreux et comportent de multiples spécialisations aussi pointues que le monteur de pneus ou encore le poseur de pare-brise. Le secteur comporte également une branche commerciale très développée, sans parler de la recherche et de l’ingénierie. Si par ailleurs vous hésitez entre la filière automobile et le secteur des poids lourd, sachez que celui-ci est dynamique. Il est également à l’origine de nombreux recrutements chaque année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici