Quelles sont les règles de stationnement sur les places de livraisons à Paris ?

0
3236

Paris est mondialement connu pour la densité de son trafic et la difficulté que peut représenter le simple fait de garer sa voiture. Pour résoudre ce problème, la mairie a mis en place plusieurs solutions pour réduire le trafic à l’intérieur de la ville, mais elle a également instauré de nouvelles règles de stationnement sur les places de livraisons pour créer de nouvelles places.

Les deux différents types de places de livraison à Paris

À Paris, il existe deux types de place de livraison différents. Elles partagent la même couleur jaune pour être très visibles, mais elles ne sont pas exactement les mêmes. D’abord, il y a les places de livraison délimitée par deux bandes jaunes et continues. Ensuite, il y a les places de livraisons délimitées par une bande discontinue, aussi appelée « en pointillés ».

Avant la création, en 2013, des places de livraison en pointillés, la ville de Paris n’avait que des places de livraison avec deux bandes continues. La création de places de livraisons particulières a été décidée pour répondre à un véritable besoin en matière de stationnement dans la ville de Paris. Ce fut donc une belle victoire pour les habitants.

Départ en fourrière d’un véhicule à Paris

Un véhicule qui n’a pas été stationné correctement risque d’être placé en fourrière. Celle-ci consiste à garder le véhicule dans un garage, sous surveillance, jusqu’à ce que la police décide de le relâcher. Lorsque l’on ne retrouve plus son véhicule à l’endroit où on l’avait laissé, il convient cependant de s’assurer qu’il n’a pas été volé. Pour cela, il est conseillé de contacter la fourrière à Paris le plus rapidement possible.

Si par ailleurs le conducteur est absent lors de l’enlèvement du véhicule, il doit également contacter la gendarmerie ou le commissariat le plus proche du stationnement et le jour-même. À Paris, les tarifs d’une mise en fourrière sont de 150 € pour l’enlèvement du véhicule et de 29 € pour la garde journalière. À noter que la restitution est effectuée uniquement à partir du moment où l’automobiliste a réglé tous les frais liés à la fourrière ainsi que celui lié à l’amende de l’infraction.

Enfin, si on arrive à temps, il est possible de récupérer son véhicule en présence des services de fourrière. Deux situations permettent d’éviter l’enlèvement, à savoir :

  • Intervenir avant que 2 roues du véhicule au minimum n’aient quitté le sol, lorsqu’il s’agit d’un service de remorquage.
  • Intervenir avant le déplacement du véhicule vers la fourrière pour les autres cas.

Quoi qu’il en soit, pour ne pas risquer de voir son véhicule enlevé, voici les règles de stationnement élémentaires à respecter dans la ville de Paris concernant les places de livraisons.

Les règles de stationnement sur les places de livraison en pointillés à Paris

Les places de livraison en pointillés sont donc apparues en 2013 à Paris pour répondre au manque de place de stationnement à Paris. Elles disposent donc d’un statut à part qui autorise les particuliers à se garer pendant une demi-heure maximum, à condition d’être en train de décharger ou de charger des marchandises, mais aussi de pouvoir déplacer la voiture rapidement en cas de besoin.

Par ailleurs, la spécificité la plus intéressante des places de livraison en pointillés, c’est qu’il est autorisé de s’y garer toutes les nuits de 20 h à 7 h du matin, mais également tous les dimanches et tous les jours fériés. Dans ce cas-là, il vous suffit de régler le prix d’un stationnement classique à l’horodateur le plus proche.

Les règles de stationnement sur les places de livraison en lignes continues

Les places de livraison délimitées par des lignes continues existent depuis beaucoup plus longtemps que les places en pointillés. D’ailleurs, si les nouvelles places de livraison sont apparues, c’est bien parce que les règles de stationnement sur les places de livraison en lignes continues sont beaucoup plus strictes.

Quelle que soit l’heure, du jour ou de la nuit, les particuliers n’ont pas le droit de stationner ou de s’arrêter sur ces places, même s’ils sont en mesure de déplacer rapidement la voiture. Les livreurs eux-mêmes doivent respecter des règles très strictes et ils doivent effectuer leur livraison en 30 minutes maximum pour ne pas gêner d’autres livreurs.

Qui choisit l’emplacement et la nature des places de livraison ?

Les places de livraison sont toujours délimitées suite à la demande d’un magasin et elles se trouvent généralement le plus proche possible de son entrée pour faciliter la livraison de marchandises. Ce sont les services de la mairie qui vont décider s’ils accordent ou non une place de livraison et si cette place de livraison sera en pointillés ou non.

Pour déterminer la nature de la place, la mairie va étudier les besoins du magasin qui en fait la demande. Si ses besoins en livraisons sont faibles et contenus dans des heures de travail normales, il aura une place en pointillés. Cependant, il arrive qu’une place de livraison soit partagée par beaucoup de magasins différents dans une rue très commerçante. Elle sera alors en lignes continues.

Une boulangerie, par exemple, qui doit se faire livrer très tôt le matin et dans de grandes quantités, aura une place délimitée par des lignes continues. Un magasin de vêtements, à l’inverse, ne recevra pas de livraison entre 20 h et 7 h. Sa place sera donc en pointillés. Cependant, si cinq magasins de vêtements se partagent la place, elle sera en ligne continue pour que tous les livreurs de tous les magasins puissent en profiter facilement.

Quels sont les risques quand on stationne sur une place de livraison ?

Stationner sur une place de livraison est particulièrement risqué à Paris puisque c’est l’un des moyens les plus faciles pour la préfecture et les fourrières de ramasser des voitures mal stationnées. Vous l’aurez compris, stationner sur une place de livraison sans y être autorisé mènera immédiatement votre voiture à la fourrière.

En plus de la fourrière, vous devrez également payer une amende. Un stationnement non autorisé sur une place de livraison en pointillés sera considéré comme un stationnement gênant et l’amende s’élèvera à 35 € (en moyenne, puisque les règles ont changé l’année dernière), puis 75 € après majoration. En revanche, un stationnement non autorisé sur une place de livraison délimitée par des lignes continues constitue un stationnement très gênant et coûtera 135 € (375 € après majoration).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici