Quelle est la différence entre cyclomoteur et motocyclette ?

0
786
un cyclomoteur

Cyclomoteurs, motocyclettes, scooters… Il n’est pas toujours évident de voir la différence entre tous ces deux-roues. Entre la puissance, la vitesse maximale, les kW… Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver ! Quelles sont les différences notables entre le cyclomoteur et la motocyclette ? Si vous désirez en apprendre sur le sujet, vous êtes au bon endroit. Voici tout ce que vous devez savoir sur les cyclomoteurs et motocyclettes et notamment ce qui différencie ces deux catégories.

Quelles sont les différences entre un cyclomoteur et une motocyclette ?

Vous souhaitez savoir pourquoi on parle de cyclomoteur et pourquoi on parle de motocyclette ? Voici les éléments qui différencient un cyclomoteur d’une motocyclette !

  • Le cyclomoteur est un deux-roues ou un trois-roues possédant une petite cylindrée, inférieure ou égale à 50 cm³. Les cyclomoteurs sont regroupés sous trois catégories : les 50 cm³ à boîte de vitesses, les 50 cm³ automatiques et les scooters possédant une cylindrée inférieure ou égale à 50 cm³. Il n’est pas nécessaire de posséder un permis pour pouvoir la conduire. Il faut cependant être titulaire AM (apprenti motard) du permis de conduire.
  • La motocyclette, ou moto, est quant à elle un deux-roues de plus grande taille dont la vitesse dépasse celle du cyclomoteur (50 km/h). La conduite d’une motocyclette demande le passage du permis A1 si elle n’excède pas les 11 kW de puissance et le passage du permis A2 pour celles qui n’excèdent pas les 35 kW. La motocyclette est toujours une motocyclette même si une remorque y est attachée ! Une motocyclette peut donc être attachée avec un side-car.

On peut également citer dans la grande famille des deux-roues les motos GT et de tourisme, les motos sportives, les trials ou les roadsters dans le cadre d’une utilisation spécifique telle que la compétition.

Pourquoi parle-t-on de cyclomoteurs de classe A et de cyclomoteurs de classe B ?

Parmi les cyclomoteurs, on retrouve deux catégories : la classe A et la classe B. Les cyclomoteurs de classe A peuvent être des véhicules à 2 ou 3 roues motorisés, équipés d’un moteur à combustion ou électrique. Ces véhicules ont une vitesse maximale de 25 km/h et ne dépassent pas les 50 cm³.

Les cyclomoteurs de classe B sont aussi des véhicules à 2 ou 3 roues motorisés, équipés d’un moteur à combustion ou électrique, ne dépassant pas les 50 cm³ de puissance. Cependant, la vitesse maximale autorisée est cette fois de 45 km/h.

Pourquoi faut-il se méfier de la dénomination « scooter » ?

Attention, si vous vous intéressez aux scooters… Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les scooters ne sont pas une catégorie à part entière. En effet, les scooters rassemblent aussi bien des cyclomoteurs que des motos. Comment est-ce possible ? Tout simplement, car le terme “scooter” sert en réalité à désigner une caractéristique esthétique. Laquelle ? Le repose-pied central qui est si spécifique aux scooters. Ainsi, un scooter peut être un cyclomoteur ou une moto, plus précisément un « maxi scooter » qui fait partie de la catégorie des motos en fonction de sa motorisation. Le scooter est confortable, car il possède cette plateforme au milieu et le motard peut poser ses deux pieds complètement à plat.

Quelles précautions prendre pour conduire un cyclomoteur ou une motocyclette ?

Pour conduire un cyclomoteur ou une motocyclette, il est important de suivre quelques règles et de s’équiper en conséquence. Pourquoi ? Car ces usagers de la route possédant un taux d’accidentalité assez important. Les motards n’ont pas de carrosserie pour se protéger. De plus, les petits gabarits des cyclomoteurs et motocyclettes permettent de se faufiler rapidement et aisément entre les autres véhicules… Mais pour éviter les accidents, il est primordial de respecter le code de la route et plus particulièrement les règles de priorité, la signalisation, les règles de sécurité et d’être vigilant. Voici les précautions à prendre :

  • Le conducteur doit s’équiper afin de se protéger. Cet équipement de sécurité permet de limiter les blessures en cas de chocs ou de chutes. Le premier élément obligatoire à porter est le casque qui réduit le risque de traumatismes crâniens en cas de chute. Les gants sont également obligatoires. Enfin, les vêtements de protection comme une veste avec des renforts ou des chaussures adaptées ne sont pas obligatoires mais ces protections sont plus que conseillées.
  • L’équipement de protection doit être en bon état et homologué. Pas question de porter un casque trop petit, trop gant ou en mauvais état !
  • Le cyclomoteur ou la motocyclette doit être adapté et l’usager doit pouvoir le manipuler aisément, il doit aussi pouvoir être capable de le relever en cas de chute.
  • Il est important de vérifier régulièrement l’état du véhicule et de s’assurer que tout fonctionne, le moindre signe d’usure, le moindre bruit anormal doit faire réagir le conducteur. Les vérifications de sécurité courantes sont primordiales.
  • Respecter les vitesses maximales, vérifier les angles morts, appliquer les distances latérales de sécurité, faire preuve de courtoisie avec les autres usagers… Être un bon conducteur au quotidien et tenir compte de tous ceux qui parcourent la route !

Où circuler en cyclomoteur ou motocyclette ?

Savoir où l’on peut circuler est primordial lorsqu’on conduit un cyclomoteur ou une motocyclette. Un cyclomoteur ne peut pas circuler sur les voies rapides comme les autoroutes ou les routes à accès réglementées. Pourquoi ? Car la vitesse maximale des cyclomoteurs (de classe A et de classe B) est trop faible. Ces cyclomoteurs ne peuvent pas rouler à côté de véhicules qui pourraient rouler à 90, 110 ou 130 km/h. Les motocyclettes ou scooters de plus de 50 cm³ sont quant à eux autorisés à accéder aux voies rapides. Bien évidemment, tous ces éléments font partie du code de la route et des panneaux de signalisation sont là pour rappeler si les accès sont autorisés ou interdits !

Comme vous l’aurez compris, il existe bien de véritables différences entre les cyclomoteurs et les motocyclettes. Le cyclomoteur est souvent très appréciable pour réaliser de petits trajets. La motocyclette est un véhicule plus puissant, pourvu d’un moteur d’une cylindrée supérieure à 50 cm³ et qui peut rouler plus vite que 50 km/h. Le scooter peut aussi bien être un cyclomoteur qu’une motocyclette (maxiscooter). Que vous possédiez une motocyclette ou un cyclomoteur, n’oubliez pas de toujours être prudent sur la route.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici