Joint de culasse HS, peut-on rouler ?

Le joint de culasse est une pièce essentielle au bon fonctionnement du moteur. En effet, il veille au bon déroulement de la combustion du moteur et assure son étanchéité. Ainsi, vous vous en doutez, il n’est absolument pas recommandé de rouler avec un joint de culasse hors service. En cas de conduite, vous risquez de ne plus pouvoir refroidir correctement votre moteur et de le casser. Votre véhicule sera alors complètement à l’arrêt.

Un joint de culasse HS doit être remplacé au plus vite. Pour savoir si le vôtre est toujours en état de fonctionner, prêtez attention aux symptômes suivants :

  • Le moteur est en surchauffe. Il n’est plus suffisamment refroidi à cause du joint de culasse défectueux.
  • Un aspect “mayonnaise” dans ses réservoirs causé par le mélange de l’huile moteur et du liquide de refroidissement.
  • Des voyants allumés sur le tableau de bord indiquant un problème au niveau du moteur, des huiles ou du liquide de refroidissement.
  • Une fumée d’échappement blanche ou bleue, signe que l’huile moteur et le liquide de refroidissement se mélangent.

Le remplacement du joint de culasse est une procédure complexe qui demande l’intervention d’un professionnel. L’opération vous coûtera près de 1000 €. Si vous possédez toutefois de bonnes connaissances dans le domaine de la mécanique automobile, vous pouvez tenter de remplacer le joint de culasse par vous-même selon les étapes suivantes :

  1. Vidangez le circuit de refroidissement en positionnant le récipient sous le robinet de vidange du radiateur.
  2. Enlevez la culasse en vous aidant du carnet de votre véhicule. Retirez le cache culbuteur, le joint du cache culbuteur puis les vis qui maintiennent la culasse.
  3. Nettoyez soigneusement la culasse et le joint de culasse
  4. Installez un nouveau joint de culasse en vous assurant qu’il s’agisse du bon modèle et qu’il soit dans le bon sens.
  5. Faites le plein de liquide de refroidissement puis mettez en marche votre moteur.