Tous les possesseurs de voiture le savent bien, une voiture, c’est de l’entretien. Assurance, contrôle technique, réparations… Nos petits bolides ont besoin d’une attention constante. Pour vérifier que tout est en ordre, il faut penser à contrôler le niveau d’huile moteur. Si vous n’avez aucune idée de quand contrôler ce niveau et comment ajouter de l’huile moteur, vous êtes au bon endroit. Voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

À quoi sert l’huile moteur ?

Contrôler l’huile moteur est une chose, comprendre à quoi sert cette dernière en est une autre. L’huile moteur est indispensable au bon fonctionnement de votre voiture. En effet, celle-ci remplit de nombreuses missions. Sans elle, le moteur ne peut fonctionner correctement.

Son rôle principal est la lubrification des pièces du moteur. Pourquoi lubrifier ces pièces ? Tout simplement pour éviter les frottements et la destruction du moteur. Cette huile agit comme un film protecteur autour des différentes pièces mécaniques.

Mais l’huile moteur sert également à refroidir le moteur. Elle intervient là où le liquide de refroidissement ne peut pas agir. L’huile moteur permet ainsi de réguler la chaleur en limitant les frottements.

Enfin, l’huile a encore un dernier rôle. En effet, pour fonctionner le moteur doit rester propre. Cependant, à force de rouler, votre voiture, et plus particulièrement votre moteur, vont entasser des tas de particules néfastes. L’huile intervient à ce moment précis, en récupérant ces particules et ces saletés. Ces dernières sont ensuite renvoyées vers le filtre à huile et les différentes pièces du moteur sont protégées.

Comment vérifier le niveau d’huile moteur ?

Comme vous l’aurez compris, l’huile moteur assure le bon fonctionnement du véhicule et le protège de l’usure et des particules extérieures. Pour que cette dernière puisse agir sur le moteur, il faut contrôler son niveau tous les mois, ou tous les 2 000 km. Avant de partir en vacances, si vous vous préparez à effectuer un long trajet, il faut également procéder à cette vérification. Cela vous permettra de partir en toute sécurité. Par ailleurs, sachez que si vous oubliez de vérifier votre niveau d’huile, le voyant de votre tableau de bord correspondant à l’indicateur du niveau d’huile viendra vous en avertir !

Vérifier le niveau d’huile n’a rien de bien compliqué, voici comment procéder :

  • Vérifiez le niveau sur un terrain plat avec le moteur froid. Il est déconseillé de vérifier le niveau d’huile lorsque le moteur est encore chaud car l’huile risque de redescendre dans le réservoir.
  • Soulevez le capot et repérez la jauge d’huile (souvent de couleur jaune et portant l’inscription “huile moteur”).
  • Retirez la tige métallique et essuyez cette dernière dans un chiffon sec. Une fois la tige bien essuyée, repérez les deux marques. La marque la plus haute indique le niveau maximum d’huile, la marque la plus basse, le niveau minimum. Votre huile moteur doit donc se trouver entre ces deux indicateurs.
  • Replacez la tige dans le réservoir et contrôlez le niveau d’huile. Votre niveau doit donc se situer entre les deux limites, minimum et maximum. Tant que le niveau n’est pas en dessous ou proche de la marque minimum, vous n’avez pas besoin d’ajouter d’huile moteur. Le cas contraire, il est temps de corriger cela !
  • Si votre niveau d’huile est correct, revissez la jauge d’huile moteur et refermez votre capot.

Comment ajouter de l’huile moteur ?

Si vous constatez que votre niveau d’huile est trop bas, il faudra en ajouter rapidement. En effet, sans cette huile, le moteur risque de s’user prématurément. Pour remédier à cela, rien de très compliqué, voici comment procéder :

  • Référez-vous au manuel du propriétaire pour connaître l’huile recommandée. Si vous ne retrouvez plus ce manuel, vous pouvez également demander conseil à un mécanicien ou simplement rechercher le modèle de votre voiture sur internet afin de trouver l’huile correspondante.
  • Soulevez le capot et dévissez le bouchon de remplissage. Ce dernier se trouve généralement près de la jauge d’huile.
  • Vérifiez de nouveau la jauge, notamment si vous avez attendu entre la dernière vérification et l’ajout de l’huile. Cela vous permettra de savoir si vous êtes loin de la limite et de ne pas trop remplir le réservoir.
  • Remplissez le réservoir avec un entonnoir. Attention, il faut verser l’huile doucement et vérifier la jauge. Le but étant de vous rapprocher le plus possible de la marque correspondant au niveau maximum.
  • Revissez le bouchon et fermez le capot.

Une fois l’huile moteur à niveau, votre moteur ne risque plus rien. Attention cependant, n’hésitez pas à vérifier régulièrement le niveau d’huile ainsi que sa consistance et sa couleur. Si vous remarquez une fuite, cela n’est pas normal et révèle certainement un problème important. Par ailleurs, n’oubliez pas que l’ajout d’huile ne remplace pas la vidange !