Entretien de sa voiture : quand, comment et pourquoi faut-il remplacer les pneus ?

0
83
Changer ses pneus

Si des contrôles techniques doivent fréquemment être effectués par tous les automobilistes, ceux-ci ont tout même des obligations d’entretien. Parmi les pièces importantes du véhicule, les pneumatiques ont besoin d’être régulièrement surveillés. Des éléments permettent de déceler leurs faiblesses avant de risque l’accident.

Le témoin d’usure

Le témoin d’usure est l’indice le plus connu lorsque l’on parle d’entretien des pneus. Et pour cause, il a été conçu spécifiquement pour faciliter l’entretien des véhicules. Lorsqu’il disparait ou qu’il n’y a plus de différences de profondeur, cela signifie que la gomme des pneus est trop usée, il convient donc de rapidement les changer. Si le pneu est trop vieux, il risque de crever et de créer un accident. D’autres signes d’usures permettent cependant de savoir qu’il faut changer ses pneus :

  • La présence d’une bosse : une petite bosse observée sur le pneu indique qu’il est gravement endommagé. Elle peut se situer sous la gomme ou sur les côtés du pneu.
  • Une coupure profonde : il n’est pas toujours facile de remarquer les coupures sur un pneu qui présente naturellement quelques aspérités. Si une coupure a cependant été constatée, il est conseillé d’emmener son véhicule chez un professionnel. Il pourra ainsi évaluer la gravité et la profondeur de la coupure.

Par ailleurs, si un objet se retrouve coincé dans la bande de roulement du pneu, mieux vaut rapidement s’y intéresser. Si un petit caillou ne met pas en péril la sécurité de l’automobiliste, un objet pointu tel qu’une vis ou un clou peuvent en revanche être très dangereux. Au fil des kilomètres parcourus, l’objet entrera de plus en plus dans le pneu jusqu’à risquer la crevaison.

Lorsque l’on est dans cette situation, il faut donc immédiatement arrêter de rouler avant de procéder à une réparation temporaire. Il est conseillé de retirer d’abord l’objet pointu avant d’utiliser une bombe anti-crevaison, disponible dans tous les magasins spécialisés. La bombe donnera suffisamment de temps à l’automobiliste pour emporter son véhicule dans le garage le plus proche.

Les performances des pneus

Le signe d’une baisse de performance de la part de son véhicule peut également être un signe que vos pneus sont en mauvaise santé. Par ailleurs, si les pneus ont besoin d’être régulièrement regonflés (à raison d’au moins une fois par semaine) ou que des vibrations anormales sont ressenties par le conducteur, cela signifie que le pneu devra être rapidement changé.

La vérification de la pression des pneus doit faire l’objet d’une attention particulière. Une bonne pression des pneus permet de réduire les risques de crevaison et à l’automobiliste d’économiser du carburant. Certains instruments, comme le manomètre, sont disponibles dans des commerces spécialisés. Ils permettent de pouvoir vérifier facilement la pression de ses pneus. Si l’automobiliste constate une baisse de la pression des pneus, cela signifie la présence d’une fuite d’air. Il convient donc de les changer dès que possible.

Si un problème de bourdonnement ou de sifflement est constaté à la conduite du véhicule, il peut s’agir d’un problème d’équilibrage. Des vibrations peuvent par ailleurs témoigner d’une usure importante des pneus et de problèmes éventuels concernant la suspension ou la transmission des pneus. Dans ce cas, il est conseillé de laisser sa voiture à un mécanicien qui se chargera de rétablir la structure du véhicule.

L’état de la bande de roulement

L’observation de la bande de roulement est essentielle pour savoir si vos pneus sont encore en bonne santé. Une usure inégale sur une partie du pneu est par exemple le signe qu’il faut le remplacer. Dans ce cas, il est également conseillé d’effectuer des contrôles de parallélisme pour vérifier si les défauts d’alignement ne seraient pas la cause de l’usure inégale des pneus.

Si l’usure est au contraire observée sur l’ensemble du pneu, un contrôle de routine est alors nécessaire. La gomme doit, en effet, être à une hauteur minimum de 1,6 mm sur toute la circonférence du pneu. Pour savoir si c’est le cas, un témoin d’usure indique la profondeur à partir de laquelle il doit être changé.

L’âge des pneus et les conditions climatiques

S’il est très rare de pouvoir conserver longtemps ses pneus, des réglementations liées à leur âge sont cependant à respecter. Par ailleurs, ce sera sûrement le cas des pneus conservés dans des garages pendant de nombreuses années.

Il faut savoir qu’un pneu ne peut pas se conserver sur une durée supérieure à six ans. Au-delà de cette date, il n’est plus conseillé d’équiper sa voiture avec. À noter que, dans les régions où il fait le plus chaud, les pneus se dégradent davantage. Si des fissures sont observées sur un pneu à l’aspect sec, c’est le signe qu’il faut remplacer le pneu.

Dans les régions montagnardes dans lesquelles il fait le plus froid, il est courant de voir des automobilistes posséder des pneus d’hiver et des pneus d’été. Cela permet de garder ses deux types de pneus en bon état et de les changer uniquement lors des changements de saison.

Pour tous ceux qui souhaitent être tranquilles, des pneus quatre saisons sont désormais disponibles à la vente. Dans la même gamme de prix que les pneus hiver, ils permettent de pouvoir rouler toute l’année sans être obligé de les changer. D’une qualité douteuse à une certaine époque, ils sont aujourd’hui aussi fiables que n’importe quel style de pneu.

Changer ses pneus

Une fois que l’on a décidé de changer ses pneus, il faut à présent opérer. Si l’on n’est pas obligé d’emmener sa voiture chez le garagiste pour les remplacer ou les échanger, quelques règles sont tout de même à respecter.

Il est d’abord conseillé de changer ses roues par paire (celles de devant ou celles de derrière), sauf si l’une ou l’autre des roues est significativement plus usée. Dans ce dernier cas, il est impératif de faire attention à ce que les modèles de roues soient strictement identiques. Une série de lettres et de chiffres sont présents sur les roues pour aider à l’identification du modèle. Une roue remplacée qui est trop petite par rapport aux autres, ou non adaptée, peut mettre en péril toute la structure du véhicule. En cas de doutes, il est donc conseillé de faire appel à un mécanicien spécialisé.

À noter que, les pneus de devant étant au service de la propulsion du véhicule, il est conseillé de mettre les pneus neufs à l’avant si la situation s’y prête. À l’issue du changement de pneu, il convient également de vérifier le parallélisme des pneus pour vérifier que tout ait bien été remis dans l’axe.

Pour changer un pneu, voici la procédure :

  • S’installer dans un endroit stable et plat pour que la voiture soit à l’horizontal. Elle risquerait, dans le cas contraire, de glisser et de terminer dans le fossé. Cette étape effectuée, mettre en route ses feux de détresse.
  • Enclencher le frein à main puis passer une vitesse.
  • Placer, à l’avant et à l’arrière des pneus, un objet lourd tel que des briques ou des rochers.
  • Sortir le cric puis le place sous le châssis, dans l’encoche prévue à cet effet, près de la roue à changer.
  • Lever le cric jusqu’à ce que la roue décolle du sol. Attention, il faut aller doucement et placer le cric bien droit.
  • Enlever l’enjoliveur puis procéder au changement de la roue.
  • Replacer l’enjoliveur, abaisser le cric puis ranger l’ancienne roue dans le coffre avant de le porter à un garagiste. Celui-ci sera alors à même de dire si le pneu est réparable ou s’il faut le recycler.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici