À moto, l’équipement est absolument essentiel et il doit être choisi avec le plus grand soin. Des chaussures aux gants en passant par la veste et le pantalon, il faut impérativement se protéger pour éviter les accidents les plus graves. Bien sûr, l’élément de protection le plus important reste le casque de moto. Il est obligatoire, mais tous les modèles ne se valent pas. Il faut donc savoir exactement comment le choisir.

Choisir le bon modèle

Il existe différents modèles de casques. Celui qui protège le mieux reste le casque intégral. Le jet, quant à lui, protège mal la mâchoire. En cas d’accident, vous risquez alors de nombreuses séquelles désagréables. Néanmoins, le casque intégral peut être désagréable à porter en ville quand il fait chaud. Dans ce cas-là, un casque modulable permettant de relever la partie inférieure est idéal puisqu’il permet de rester au frais quand on roule doucement.

Le style

Il est idiot de sacrifier sa sécurité pour un peu de style. Ceci étant dit, il n’est pas impossible d’être en sécurité avec style. Certains sites comme www.classicride.fr se sont fait une spécialité de proposer de l’équipement homologué, performant et élégant. Il suffit donc d’être attentif pour avoir le style que l’on souhaite sans sacrifier sa sécurité pour autant.

La taille

Choisir la bonne taille pour son casque est absolument essentiel si on ne veut pas prendre le risque qu’il se dérobe lors d’un impact. Pour choisir la bonne taille, il faut toujours prendre un casque un peu trop petit. Les mousses intérieures se tasseront et il sera à votre taille. Il ne doit pas vous faire mal quand vous le portez, mais vous devez sentir une légère pression sur les oreilles et le front. La pression doit être facile à ignorer dès que vous roulez.

La ventilation

Pour qu’un casque, même intégral, soit confortable, il doit aussi être ventilé. Cela permet de vous rafraîchir en été quand vous roulez et de limiter l’apparition de la buée sur la visière. Vous ne devez donc pas faire l’impasse sur cette question et veiller à ce que la ventilation soit suffisante. L’idéal, c’est généralement d’avoir plusieurs aérations à différents endroits stratégiques du casque.

L’homologation

Si le port du casque est obligatoire pour les conducteurs de moto, les fabricants de casques ont également des obligations en matière de fabrication pour assurer la sécurité de ceux qui les portent. Ainsi, en achetant un casque de moto, vérifiez toujours qu’il est homologué par la norme ECE 22.05. Cette norme assure les exigences minimales en matière de sécurité. N’achetez jamais un casque qui n’est pas homologué.